la compagnie

le bruit qu'ça coûte

À L' ÉCOUTE DU MOND*

*Musée de l’Œuvre-Notre-Dame de Strasbourg

La Cie Le Bruit qu’ça coûte amorce une longue présence
au sein de ce magnifique musée situé à l’ombre de la cathédrale
et des rumeurs de la ville.
De nombreux projets résonneront dans ses vieux murs. 
Des sons électroacoustiques, de la musique, des bruits et des voix
de visiteurs ou du personnel de l’institution s’immisceront
entre les oeuvres, sonneront dans les recoins acoustiques
pour proposer des cheminements inouïs
à travers la collection et l’architecture du bâtiment.

LE FIL À SONS

Création en février 2020 dans le cadre de la Semaine du Son

Un cheminement sonore d’une quarantaine de minutes à travers le musée
relie 6 œuvres de la collection.
Ce parcours à écouter au casque in situ vous dévoile les émotions et les sensibilités singulières 
des personnes qui ont participé à cette aventure phonique.

Salle 2/ Un musicien transcrit dans une pièce pour quatuor à cordes l’hypnotique visage du vitrail intitulé Le Christ de Wissembourg.

Salle 7/ Les paroles de collégiens révèlent aux auditeurs leurs sentiments vis-à-vis de la sculpture du Tentateur voisin des Vierges sages et folles.

Salle 22/ Deux Strasbourgeois d’origine étrangère confient leurs sensations face à la scène de L’ adoration de l’ancien retable du maître-autel de la Chartreuse de Strasbourg.

salle 25/ Les doigts experts de deux personnes aveugles décrivent leurs émotions au toucher de la Tête d’homme barbu au turban et de L’homme accoudé, chefs-d’œuvre de Nicolas de Leyde.

Salle 37/ Les mots d’une écrivaine sont mis en sons pour offrir une exploration sensible du tableau de Sébastien Stoskopff La corbeille de verres.